lundi 25 octobre 2010

Musique et arts plastiques


Voici deux livres que j'ai découvert sur Amazon et qui donnent un bon résumé de tout ce que l'enfant doit voir au collège en musique et en arts plastiques... dans mon cas, préparant Marion au brevet il était indispensable de savoir dans quelle direction aller... Nous avons un cours d'études musicales où nous étudions plus particulièrement les grands compositeurs, nous y aborderons aussi en deuxième partie les leçons de ce livre :

Voici les notions abordées dans la musique au collège :
- les notions essentielles du langage musical sont définies : hauteur, durée, intensité, timbre, familles d'instruments, signes d'exécution.
- une initiation à la flûte à bec : position, souffle, doigtés (soyons clair : l'enfant n'apprendra pas à jouer, tout juste à sortir des notes correctes :)
- un abrégé d'histoire de la musique.



Et en ce qui concerne Arts plastiques au collège :
- les notions essentielles du langages des arts plastiques : sujets, composition, couleurs.
- Cinq oeuvres sont analysées pour mettre en application les différentes notions : architecture (la cathédrale de Reims) peinture (La leçon de musique de Matisse), photographie (Downtown New York de Henri Cartier-Bresson) sculpture (la forêt humaine de Ossip Zadkine) et installation (une nouvelle forme d'expression artistique, qui me laisse sans voix! avec Famille robot : l'enfant hight tech de Nam June Paik).
- un abrégé d'histoire de l'art.

Je pense que toutes les leçons auront besoin d'être étoffées, ce sont des présentations succintes à mettre en forme, mais cela à le mérite de donner une ligne directrice. Ces fascicules sont à un tout petit peu plus de 7 euros et font une trentaine de pages chacun. (A ce prix là, les frais de port étant gratuits, pas de quoi s'en passer!).

vendredi 22 octobre 2010

Quelques instants pris sur le vif...

Un beau moment de complicité entre Clément et Chloé... premiers essais de jeux sur la DS...
 et une belle "brochette"...
Cette semaine, je vais rencontrer deux mamans intéressées par l'ief, mais qui n'ont pas encore "sauté" le pas... pour moi, pas de propagande, je donne des infos, montre l'organisation en cours, les résultats obtenus, les objectifs à atteindre... après chacun fait ses choix...
Ici à Djibouti, nous sommes plusieurs mamans à faire l'ief, que ce soit avec des supports libres ou avec des cours par correspondance... nous sommes plutôt bien perçus par les autres mais je pense que cela vient du fait que nous sommes dans un pays étranger et que les frais scolaires sont très importants... (un exemple que j'ai d'un collègue de travail de mon mari : il a 4 enfants -2 primaire 2 collège- et ses deux années lui auront coûté 17 000 euros) les écoles ici sont payantes, sauf les écoles publiques mais peu d'enfants étrangers y vont, d'une part parce que le niveau est inférieur et d'autres parts ils sont de 45 à 50 élèves par classe...

samedi 2 octobre 2010

Quand on veut plus, suivant Charlotte Mason

Un peu plus discrète sur le blog depuis que je suis en Afrique, non pas par manque de connection régulière, mais plus pour cause de réflexions intenses...
Depuis un mois, nous expérimentons l'instruction en famille avec les trois enfants, et avec la méthode Charlotte Mason et j'avoue que je n'étais pas entièrement satisfaite des ressources utilisées... donc après avoir regardé un peu partout j'ai enfin trouvé les supports que je voulais et refait l'emploi du temps.. ah ah, je dois en être à mon sixième, mais je pense que cette fois ce sera le bon!

Ne pouvant plus scanner (le pc familial n'a pas apprécié les deux mois dans le container donc je ne me sers que de mon netbook...), je vous joins les couvertures des livres prises sur Amazon...
 Cette année, on se met au latin... Marion en a fait l'an dernier au collège mais étant donné que le professeur a manqué 4 mois sur l'année, et que le reste du temps on lui a fait "ânonner" des listes de mots...  elle ne saute pas de joie et j'espère pouvoir lui démontrer que l'on peut faire cela de manière plus ludique... Lorsque nous aurons fini ce livre d'introduction j'ai déjà choisi comme support "Minimus".
Nouveau support d'histoire... apprendre l'histoire par le commencement... Excellent support, difficile à trouver, je suis passée par Amazon uk... Ceci est le tome 1(la série en compte quatre) qui couvre la période des premiers nomades jusqu'à la fin de l'empire romain en 312 pages, en passant par les égyptiens, les sumériens, le peuple juif, les babyloniens, l'inde, la chine, l'afrique de l'ouest, les nubiens, les grecs, les mèdes et les persans, les premiers peuples d'Amérique, etc... je ne peux tout citer... tout cela de manière très légère, en s'attachant aux personnages de chaque période décrite... bref l'histoire vivante! et nous lirons les livres de la collection "mon histoire" de Gallimard jeunesse lorsque nous nous trouverons dans la période adéquate.


Deux livres du programme Apologia, trouvés nettement moins chers chez  ChristianBooks... je les ai commandé avec les notebooking respectifs...

Voici ce que cela donne :
Dimanche : mémorisation, poésie, chimie, anglais, grammaire, maths (espagnol pour Marion)
Lundi : mémorisation, histoire de l'art, histoire, botanique, maths, rédaction ou résumé de textes, dactylo pour Clément , anglais pour Marion.
Mardi : mémorisation, géographie, anglais, maths, explications de textes
Mercredi : mémorisation, études musicales, zoologie, maths, grammaire, dactylo/anglais
Jeudi : mémorisation, chant, Shakespeare, latin, matière libre.

Les dimanches, mardis, mercredis, vendredis ou samedis : littérature en famille le soir.
Du lundi au jeudi un épisode chaque jour de la petite maison dans la prairie en VO.

Le lundi en ce qui concerne le français, nous allons vers un peu plus de production écrites, différentes selon le niveau,  Clément : ce sera essentiellement des textes narratifs et des exposés, quand à Marion nous allons travailler les résumés de texte et puis nous diriger petit à petit vers les dissertations... Tous deux travaillerons l'écriture de lettres, dialogues, journaux et s'essaieront à la poésie et pourquoi pas au théâtre.

J'allais oublier de préciser que tous ces supports sont en anglais, mais vraiment accessibles si vous avez quelques bases... et puis au fur et à mesure on commence à acquérir un large vocabulaire, qui permet de se servir de moins en moins du dictionnaire!